TECHNOLOGIES

Grâce à nos 17 années d’expérience
et de succès dans le domaine
de la rénovation d’aquariums,
nous avons à notre disposition
deux types de technologies.

Le besoin de rénovation

Les grands aquariums ouverts au public ont choisi, depuis un peu plus d’une vingtaine d’années, pour leurs parois transparentes le matériau PMMA (ou plexiglas).

Ce matériau comporte de nombreux avantages par rapport au verre : transparent, thermo-formable, résistant…

Ce matériau comporte cependant des inconvénients : le PMMA se raye et s’opacifie, il s’érode beaucoup plus vite et facilement que le verre.
Au fil du temps, le matériau subit diverses agressions liées à l’entretien des bassins et au nettoyage courant, à l’action directe des animaux, ainsi qu’à un phénomène de micro-érosion généré en particulier par les micro-organismes présents dans l’eau de mer.

L’usure du panneau des bassins est inévitable. Outre l’aspect altéré du panneau, des micro-algues vont se fixer dans les diverses modifications d’état de surface et pénalisent la qualité de transparence et donc le rendu visuel de l’aquarium. Cette fixation d’algues dans les aspérités générées rend les opérations de nettoyage courant difficiles.

Les surfaces au sec côté visiteur subissent également des altérations, des rayures….

Solution développée par AbyssNaut : le procédé conventionnel

Pour résoudre ce problème et offrir une solution de rénovation de ces panneaux extrêmement couteux, notre société a mis au point en 2002 un procédé associé à une machine spécifique. Cette machine, conçue et fabriquée par AbyssNaut, utilise des abrasifs mécaniques de ponçage et de polissage optique. Ce procédé permet de traiter le PMMA, sans pour autant vider le volume d’eau (parfois considérable) de ces bassins où vit souvent un biotope fragile et difficile à maintenir.

Ces travaux sont effectués par une équipe de deux plongeurs minimum :

  • Un opérateur « machine » qui pilote l’avancement progressif de la machine sur la paroi.
  • Un plongeur « sécurité – assistance machine » qui gère les abrasifs, le bon guidage des câbles et les points d’application.

Un procédé de rénovation à sec des surfaces « côté visiteur » est également proposé par notre société.

Un procédé robotisé performant

Solution développée par AbyssNaut: le procédé hybride et fluidique

Depuis 2015, afin d’améliorer la qualité de notre service, nous développons une nouvelle technologie brevetée, totalement innovante, limitant l’intervention de plongeurs.

Ces nouvelles machines permettent de rénover les panneaux en PMMA, selon des configurations variées et de manière peu invasive. Elles permettent un pilotage de l’extérieur sans plongeur.

Ces machines permettent de traiter de manière efficace le PMMA en milieu immergé, avec une qualité optique accrue, tout en préservant de la même manière la faune et la flore des bassins.

Travailler simultanément avec plusieurs modules « machine » permet d’augmenter de façon significative la surface de traitement quotidienne.

Plusieurs échelles de robots sont prévues afin de s’adapter aux différentes configurations de bassins et surfaces :

  • La configuration « vitre plane verticale » en version standard (surfaces de vitre de 5 à 40 m2)
  • La configuration « vitre plane verticale géante » en version XL (surfaces de vitre supérieur à 40 m2)
  • La configuration «vitre courbe ou inclinée » : version standard et XL
  • La configuration «tunnel » : version standard et XL
  • La configuration “petit volume”: version small ultra compacte (surface de vitre jusqu’à 5 m2)

Historique “Recherche et Développements” du concept PolixNaut : voir encadré ci dessous.